Hommage à Jean-Louis Florentz

Le 13 oct. 2015

" À l’extrême sur de la Tunisie, en bordure du grand Erg Oriental, QSAR GHILÂNE est une oasis saharienne encerclée de dunes. 

Ce paradis possède des jardins où évoluent de nombreux oiseaux, des sources thermales réputées et des plantations de tamaris entretenues par d’anciens nomades M’razig. La citadelle, à l’écart de la palmeraie, faisait partie du « limes » (frontière) de l’Empire romain.

Parfois, aussi bien la nuit que le jour, on y entend de mystérieuses mélopées, et bien d’autres sons étranges... sans doute les litanies des « Ghoules », sorte de Djinns perfectionnés dans l’art de changer de forme, qui hantent les endroits les plus isolés et surviennent inopinément en se joignant aux voyageurs pour les égarer.

QSAR GHILÂNE signifie en effet : « le palais, ou le repaire des Djinns qui déroutent les nomades... » "

Jean-Louis Florentz, Boulogne, 19 janvier 2003

 

Ce poème symphonique se fait l'écho du poème "Etranger" de Lorand Gaspar, poète français qui, comme Jean-Louis Florentz, a fait escale dans l'oasis de Qsar Ghilane. Ethnologue, ornithologue, passionné des langues, grand voyageur, JL Florentz nous plonge avec une grande sensibilité dans les étendues de l'Orient et de l'Afrique avec sa musique.

Cette oeuvre de JL Florentz sera encadrée par deux pièces de Ludwig von Bethoven :

- l'Ouverture de Coriolan : Coriolan, figure légendaire de l'Histoire Romaine confronté à un combat intérieur qui lui coutera la vie, selon une tragédie de Heinrich von Collin.

- la Symphonie n°8 que Beethoven appellera sa "petite symphonie", la seule qui ne comporte pas de mouvement lent et qui lui vaudra le qualificatif d'oeuvre légère. 

 

  • Ouverture de Coriolan - Ludwig von Beethoven
  • Qsar-Ghilane - Jean-Louis Florentz
  • Symphonie n°8 - Ludwig von Beethoven

Le 13/10/2015 au Village de Beaupuy à Mouilleron-le-Captif

Pour réserver vos places : http://billetterie.vendee.fr/

 

Avec le soutien de l'association Jean Louis Florentz.
(c) Photo : Anne Le Forestier-Florentz